CAPC – Musée d’art contemporain de Bordeaux

CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux, 7 Rue Ferrere, 33000 Bordeaux, France

Précédent Fermer Suivant

Charles Burns

Adresse CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux
7 Rue Ferrere
33000 Bordeaux
France
Horaires Du mardi au dimanche de 11h à 18h et jusqu'à 20h le deuxième mercredi du mois.

Rencontre avec le dessinateur Charles Burns dans le cadre de l’exposition Histoire de l’art cherche personnage… présentée au CAPC jusqu’au 2 février 2020. 

—-

 À l’occasion de la parution aux éditions Cornélius de son nouvel album, Dédales, et de son exposition, du 12 octobre 2019 au 4 janvier 2020, au Pavillon Blanc Henri-Molina de Colomiers, Charles Burns, auteur de la mythique saga Black Hole (que l’on retrouve dans l’exposition Histoire de l’art cherche personnages…) nous ouvre une porte sur son univers à la beauté étrange et noire. 

Une rencontre suivie d’une séance de dédicaces, de 18h00 à 19h30. 

Charles Burns est né le 27 septembre 1955 à Washington où il a fréquenté l’Evergreen College, célèbre école d’arts plastiques. Tout en réalisant quelques strips, il s’essaie à la photographie expérimentale et conçoit un roman-photo. Alors que ses travaux sont refusés par les principaux éditeurs en place, il fait la rencontre déterminante d’Art Spiegelman et de sa femme Françoise Mouly, les responsables de la revue Raw. De 1981 à 1991, il y multiplie les strips, les histoires courtes et les illustrations. Après avoir collaboré à différentes revues (Taboo, Death Rattle, Heavy Metal, Raw), il s’installe en Italie, de 1984 à 1986. Ce séjour lui permet de se faire connaître en Europe où ses histoires sont traduites et publiées par de nombreux éditeurs. Son talent désormais reconnu, Burns multiplie les illustrations pour différentes revues, magazines, anthologies de bandes dessinées alternatives et pochettes de disques. Contacté en 1993 par MTV, il collabore à une adaptation en dessin animé des gags de Dog Boy. Il participe également à la scénographie d’une version moderne du ballet Casse-Noisette. En 1995, il se lance dans la production de Black Hole, une série éditée par Kitchen Sink et reprise en France en 1998 par les éditions Delcourt. Usant d’un graphisme extrêmement stylisé, mêlant visions macabres et humour noir, Burns réinterprète à sa manière les grands mythes de l’Amérique conquérante des années 50. 

Aux Éditions Les Humanoïdes Associés : El Borbah 

Aux Éditions Albin Michel : Hard Boiled Detective Stories 

Aux Éditions Magic-Strip : La Malédiction de l’homme taupe