CAPC – Musée d’art contemporain de Bordeaux

CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux, 7 Rue Ferrere, 33000 Bordeaux, France

Précédent Fermer Suivant

Projection des vidéos Les Amours jaunes (2019) et Kawaii or Die (2019) de Maurane-Amel Arbouz

Adresse CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux
7 Rue Ferrere
33000 Bordeaux
France
Horaires Musée et boutique Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h, de 11h à 20h le 2e mercredi du mois Fermé les lundis ou jours fériés, sauf 14 juillet et 15 août.
Projection – Rencontre
Les Amours jaunes (2019) et Kawaï or Die (2019)
de Maurane-Amel Arbouz
Mercredi 26 janvier, 19h
Grauit

La projection sera suivie d’une rencontre avec l’artiste Maurane-Amel Arbouz qui présentera ses récentes productions.


Les Amours Jaunes
Vidéo, HD, son, couleur, 2332’’, 16/9 (2021)
Nora s’apprête à vivre une sale journée de plus, bouleversée par la mort violente de son compagnon. Pour couronner le tout, elle vient d’apprendre que sa meilleure amie lui a planté un couteau dans le dos. Entourée d’excentriques jumelles, Nora bavasse sur sa future vengeance. Le venin de la jeune veuve prend place sur différents décors fantasmagoriques ; sa colère froide en flux tendu tente d’étouffer la violence de son deuil. Cette vidéo a été écrite sur une temporalité courte, entre l’annonce du suicide de mon ex-ami et ses funérailles. Les mots, les décors et la musique forment ici l’ultime lettre aux ennemis fantômes, message personnel amer et désespéré.

Kawaii or Die
Vidéo, HD, son, couleur, 814’’, 4/3 (2019)
Un jeune homme fan de manga et de jeux-vidéos peine à trouver une petite amie. Alors qu’il fait part de sa solitude sur le forum du 18-25, un internaute lui conseille un tutoriel démoniaque pour régler son problème.

Maurane-Amel Arbouz est une artiste française d’origine algérienne née en 1995 à Paris. Diplômée des Beaux-Arts de Bordeaux, elle pratique différents médiums tels que la vidéo, le dessin, l’écriture et la performance. Son univers s’inspire du théâtre, du cinéma ; en particulier de l’esthétique des Teen Movies des années 2000, ou encore des mangas et des animes. Ses (auto)fictions, souvent inspirées de bribes de ses journaux intimes, traitent de maladie mentale et d’anxiété sous les traits de personnages à l’apparence gothique ou rose bonbon.


Une programmation organisée dans le cadre de l’exposition Le Club du Poisson-Lune

Réservation auprès de Romaric Favre r.favre@mairie-bordeaux.fr – Tél. + 33 (0)5 56 00 64 24